Guide d'utilisation
Le Guide d'Utilisation de la ligne de commande se trouve ici

Introduction
Démarrage rapide
L'onglet Enregistrement/Empilement
Empilement par lot
L'onglet Traitement
Créer un masque d'étoiles
La liste des images
La prévisualisation d'une image (et édition des étoiles et comète)
Paramètres de développement des fichiers RAW et FITS


Introduction
L'objectif de ce guide est d'expliquer les principes d'utilisation et de fonctionnement de DeepSkyStacker.

L'interface utilisateur de DeepSkyStacker est simple et intuitive et les principales fonctionnalités et commandes sont directement accessibles.


L'interface utilisateur est composée de deux zones :
A gauche les différents onglets qui donnent accès à toutes les fonctionnalités
A droite un écran qui dépend de l'onglet courant et qui permet de configurer et visualiser.

Pour changer d'onglet il suffit de cliquer n'importe où dans l'onglet.

 

Si vous débutez en astrophotographie et vous vous demandez ce que sont les darks, flats et offsets et comment les obtenir vous avez une petite explication ici.

 

 

 

Ecran principal de DeepSkyStacker

Démarrage rapide
Vous sortez d'une longue nuit et vous avez transféré sur votre PC l'ensemble des images capturées (images, dark, offset, flat).

La première étape consiste à ajouter dans la liste les images correspondantes à chaque type.
Pour ce faire vous utilisez les différentes commandes situées dans la zone de gauche :
- ajout des images
- ajout des darks
- ajout des flats
- ajout des offsets

Ensuite vous lancez l'enregistrement des images et vous cochez la case "Empiler après l'enregistrement" après avoir indiqué le pourcentage des images qui devront être conservées dans le processus d'empilement après l'enregistrement.

Si vous utilisez des fichiers RAW (ce qui est fortement conseillé) vous vérifiez les paramètres de développement RAW et vous lancez le processus d'enregistrement.
Vous pouvez enfin aller vous coucher et à votre réveil vous pourrez visualiser dans l'onglet Traitement le résultat de l'empilement.
Notez que même si votre PC plante après le processus d'empilement le résultat est enregistré automatiquement dans un fichier spécial : AutoSave.tif.


L'onglet Enregistrement/Empilement
L'onglet Enregistrement/Empilement donne accès aux fonctionnalités d'enregistrement et d'empilement.

Il permet d'ajouter les images de chaque type dans la liste, d'enregistrer la liste de tous les fichiers, de charger une ou plusieurs listes de fichiers enregistrées préalablement, de prévisualiser les images, de sélectionner les images et de lancer les processus d'enregistrement et d'empilement.

Il est possible d'ajouter des fichiers à la liste par simple glissé/déposé depuis l'explorateur de fichier.

Le type de fichier sera demandé préalablement à l'ajout dans la liste.


La zone de droite est composé de la liste des images et de la zone de prévisualisation des images.

En dessous de la liste des images se trouve une série d'onglet, chaque onglet correspondant à un groupe de fichiers. En cliquant sur un onglet les fichiers appartenant à ce groupe sont affichés dans la liste.
Pour en savoir plus sur le fonctionnement des groupes de fichiers vous pouvez consulter les détails techniques ici.

En haut à droite se trouve un curseur qui permet de modifier le gamma de l'image prévisualisée et en particulier à l'éclaircir pour distinguer les objets faibles.
Bien entendu aucune modification n'est apportée à l'image réelle, il s'agit juste d'un artifice de prévisualisation.
 

Il est possible de lancer automatiquement le processus d'empilement après le processus d'enregistrement en précisant le pourcentage des images à conserver. Les meilleurs images en fonction du score obtenu lors de l'enregistrement seront alors empilées.

 

 

Onglet Enregistrement avec visualisation des étoiles enregistrées.


A noter en particulier que la fonctionnalité "Calculs des décalages" permet de calculer sans procéder à l'empilement les différents décalages et angles de rotation entre les images. Une fois calculé la liste des images est mise à jour avec les valeurs de décalage dans les colonnes dX, dY et angle.
Il n'est pas nécessaire d'utiliser cette fonctionnalité avant de procéder à un empilement, le calcul des décalages étant automatiquement effectué lorsque le processus d'empilement est lancé.

La fonctionnalité "Cocher si supérieur à un seuil ..." permet de cocher toutes les images dont le score est supérieur à une valeur donnée.

Avant le démarrage du processus d'empilement un écran récapitule les différentes étapes du processus.

En particulier les darks vont être associés automatiquement aux images en fonction de la sensibilité ISO et du temps de pose.
De même, les flats et offset/bias seront associés en fonction de la sensibilité ISO.

Dans tous les cas la meilleure correspondance possible va être proposée et un avertissement indiquera lorsque les sensibilités ISO et/ou temps de pose ne correspondent pas.
 

Il est possible de "forcer" temporairement les temps de pose et les sensibilité ISO des images en utilisant le menu contextuel des images.


Cet écran permet également de modifier la méthode d'empilement pour chaque type d'image, soit en cliquant directement sur le lien (en bleu) ou sur le bouton "Paramètres d'empilement".
 

DeepSkyStacker - Récapitulation des étapes de l'empilement
 

Dans tous les cas le dialogue ci contre apparaît et permet de modifier le répertoire dans lequel sont créés les fichiers temporaires nécessaires au processus d'empilement ainsi que les paramètres contrôlant le processus d'empilement.

Le premier onglet permet de contrôler le mode d'empilement dont l'utilisation d'un rectangle personnalisé.

Il faut noter que dans tous les cas les décalages sont calculés à partir de l'image de référence de la pile contrairement à une vraie mosaïque.

C'est également sur cet onglet que vous pouvez choisir d'utiliser un mode d'empilement Drizzle.

 

L'option Drizzle crée des images 4 ou 9 fois plus grandes.

Pour des photos déjà importantes issues d'appareils photo numériques les images résultantes peuvent être très grandes et DeepSkyStacker peut avoir besoin de beaucoup de mémoire et de place disque pour les traiter.

 

 

 

Les onglets Image, Dark, Flat et Offset permettent de modifier les méthodes d'empilement associées à chaque type d'image et en particulier activer ou désactiver l'option de calibration du fond des canaux RVB pour les images ou la détection et la suppression des pixels chauds et la détection et la suppression des mauvaises colonnes pour les darks.

DeepSkyStacker - Paramètres d'empilement

 

L'onglet Alignement permet de configurer la méthode utilisée lors de l'alignement des images.

Vous pouvez choisir entre bilinéaire, bicarrée et bicubique ou laisser DeepSkyStacker choisir la meilleure méthode en fonction du nombre d'étoiles disponibles.

 

 

Cet onglet permet de contrôler la création des fichiers intermédiaires.

Deux options permettent de créer les fichiers contenant les images intermédiaires:
La première permet de créer un fichier contenant l'image calibrée pour chaque image brute.

La seconde option de cet onglet permet de créer un fichier contenant l'image calibrée et enregistrée pour chaque image brute.

Les fichiers créés se trouvent au même endroit que l'image correspondante avec une extension .cal.tif ou .cal.fts pour les images calibrées et .reg.tif ou .reg.fts pour les images enregistrées et calibrées.
Il s'agit toujours d'un fichier TIFF ou FITS non comprimé monochrome ou couleur, 8, 16 ou 32 bits en fonction des caractéristiques de l'image brute.

 

Si vous cochez une des ces options assurez vous que vous disposez de suffisamment d'espace libre sur votre disque dur pour accueillir tous les fichiers créés.


 

Cet onglet permet de contrôler la façon dont les images calibrées sont nettoyées avant l'empilement.

L'objectif est de détecter et nettoyer les pixels chauds et froids résiduels après l'étape de calibration.

Attention, ces options peuvent sérieusement altérer les images et il faut donc les utiliser avec précautions.

Deux paramètres sont nécessaires pour définir le comportement du nettoyage cosmétique.

Le premier paramètre est la taille du filtre utilisé pour détecter et corriger les pixels chauds/froids.
Plus le filtre est grand, plus le traitement est long et plus l'image est adoucie.

Le second paramètre est le seuil en dessous duquel aucune correction n'est effectuée (la veluer du pixel reste inchangé).
Un seuil bas signifie que plus de correction sont faites.

La dernière option peut être cochée pour créer un image qui montre pour chaque image quels sont les pixels nettoyés.
Dans cette image les pixels chauds nettoyés sont blancs, les pixels frois nettoyés sont gris foncés et les pixels non modifiés sont gris clair.
L'image créée porte le nom de l'image brute avec une extension .cosmetic.tif ou .cosmetic.fts en fonction de l'option sélectionnée dans l'onglet précédent.

 

L'onglet Comète est disponible dès que deux images brutes (y compris l'image de référence) ont une comète enregistrée.

Dans ce cas l'onglet Comète est utilisé pour choisir le mode d'empilement de la comète entre les trois modes disponibles.

Voir le paragraphe sur l'empilement d'images de comète dans les détails techniques pour des informations complémentaires sur l'empilement d'images de comète.

A l'issue du processus d'empilement, le résultat est enregistré dans un fichier AutoSave.tif dans le répertoire de l'image de référence.
Si un fichier Autosave.tif existe déjà, un fichier Autosave001.tif (002, 003...) est créé.


Empilement par lot
L'empilement par lot est utilisé pour créer les images résultantes de plusieurs piles en une seule opération.

Par exemple il peut être utilisé pour créer les images résultantes des couches rouge, verte, bleue et luminance sans qu'il soit nécessaire de charger les listes et lancer les traitements un par un.

Bien entendu il peut être également utilisé pour créer l'image résultante à partir de n'importe quelle liste.

Vous avez juste besoin d'ajouter des listes de fichiers préalablement  créées à la liste.
L'image résultante correspondant à chaque liste de fichier sera créée.

A la fin du processus d'empilement le nom du fichier contenant l'image résultat remplace le nom de la liste de fichier correspondante.

Notes:

  • Il n'est pas possible de définir un rectangle personnalisé pour l'empilement par lot.


L'onglet Traitement
L'onglet Traitement donne accès aux fonctionnalités du traitement.

Je rappelle ici que DeepSkyStacker n'a pas pour vocation de permettre des traitements complexes et avancés sur l'image. Cet onglet sert juste à permettre une visualisation rapide du résultat de l'empilement.

Il contient une prévisualisation de l'histogramme RGB de l'image en cours de traitement et un ensemble de trois onglets donnant accès aux différents réglages d'ajustements :
- ajustement des niveaux RGB
- ajustement de la courbe de luminosité
- ajustement du niveau de saturation

Les modifications des niveaux RGB et de la courbe de luminosité sont directement visible sur l'histogramme.

 

 

 

 

Onglet Traitement avec la prévisualisation, les differents onglets et l'histogramme RGB

Ajustement des niveaux RGB

L'ajustement des niveaux RGB est contrôlé par  :
Le type d'ajustement modifiable en cliquant sur le nom de l'ajustement. Les types d'ajustement possible sont ; linéaire, racine carrée, racine cubique, logarithme, log(log), log(racine carrée) et asinh.

Les bornes modifiables sur la barre correspondant à chaque canal (curseur de gauche pour le minimum et curseur de droite pour le maximum)

Le décalage modifiable sur la barre correspondant à chaque canal (curseur du milieu)



L'ajustement des niveaux RGB peut être effectué indépendamment sur chaque canal ou sur tous les canaux en même temps lorsque la case "Ajustements liés" est cochée.

Onglet de réglages des niveaux RGB

Le plus simple pour comprendre la signification des différents paramètres est de les faire varier et de visualiser sur l'histogramme les modifications apportées à chacun des canaux.

Ajustement de la courbe de luminosité

La courbe de luminosité est contrôlée par 6 paramètres.
- 2 pour le début de la courbe (la zone sombre).
- 2 pour le milieu de la courbe (la zone moyenne)
- 2 pour la fin de la courbe (la zone claire).

Ces paramètres contrôle la façon dont une une courbe de Bézier est construite pour transformer la luminance.
Pour faire simple, les paramètres sont l'angle de la courbe et la puissance en chaque point.

L'avantage de cette approche est qu'à partir d'un petit nombre de paramètre il est possible d'une part d'obtenir des résultats immédiatement visibles et d'autre part qu'il est possible de mémoriser et d'appliquer aisément les mêmes paramètres sur une autre image.

Onglet de régale de la courbe d'ajustement de la luminance

Le plus simple pour comprendre la signification des différents paramètres est de les faire varier et de visualiser sur l'histogramme les modifications apportées à la courbe d'ajustement de la luminance (courbe noire).

Ajustement du niveau de saturation
Le niveau de saturation est juste un pourcentage d'accroissement ou de réduction du niveau de la saturation.

L'histogramme RGB

L'histogramme RGB permet de visualiser pour chaque canal (R, G et B) la répartition sur l'image des différents pixels rouges, verts et bleus.
Il montre également la courbe d'ajustement de la luminance.

De plus, afin d'aider à l'équilibrage des différents canaux, il montre également la courbe de Gauss pour chacun des canaux.

Histogramme RGB

Enregistrement/Chargement des paramètres d'ajustement
Annuler/Ré appliquer les paramètres d'ajustement
En bas de chacun des trois onglets se trouvent les boutons permettant :
- d'appliquer les dernières modifications à l'image
- d'annuler les dernières modifications appliquées
- de ré appliquer les dernières modification annuler
- de réinitialiser complètement les valeurs
- d'accéder à un dialogue permettant d'enregistrer/charger des configurations d'ajustements nommées


Chargement d'une image
DeepSkyStacker permet de charger des images au format DSImage (enregistrées uniquement à la fin du processus d'empilement), TIFF (8, 16 et 32 bits, monochrome ou couleurs RGB) ou FITS (8, 16, 32 et 64 bits, monochrome ou couleurs RGB).
Par défaut, à la fin du processus d'empilement l'image AutoSave.tif est chargée.


Enregistrement du résultat

DeepSkyStacker permet d'enregistrer le résultat dans des fichiers TIFF ou FITS 16 ou 32 bits de deux façon :
- soit en appliquant les ajustements
- soit sans appliquer les ajustements (mais en les stockant quand même dans le cas du fichier TIFF pour pouvoir continuer le traitement lors du prochain chargement de l'image).
 

Pour en savoir plus, voir la faq concernant le mécanisme d'enregistrement.


Créer un masque d'étoile
L'utilisation d'un masque d'étoile est souvent très utile lors des post-traitements pour appliquer des traitements différents aux étoiles et au reste de l'image.
La fonctionnalité "Créer un masque d'étoiles" peut être utilisée pour créer plusieurs type de masques qui peuvent ensuite être utilisés dans le logiciel que vous utilisez pour les post-traitements (Photoshop, PixInsight, ...).

DeepSkyStacker ne fait que créer des fichiers contenant des masques d'étoiles. Il ne les utilisent pas lui même.
Vous pouvez voir cette fonctionnalité comme un outil dont l'objectif est de permettre simplement et rapidement de créer des masques d'étoiles basés sur une vraie détection des étoiles.

Qu'est ce qu'un masque d'étoiles ?
Un masque d'étoile est une image en niveau de gris dans laquelle chaque étoile suffisamment brillante  est remplacée par une zone ronde et blanche au centre et noire à l'extérieur et dont la variation de luminosité suit une courbe.

Vous pouvez voir un exemple de masque d'étoile à droite.
Passez la souris sur le texte pour voir l'image ou le masque d'étoile.


Image

Création d'un masque d'étoiles
Pour créer un masque d'étoiles vous devez d'abord charger une image dans l'onglet traitement.
 

Ensuite il suffit de cliquer sur le menu "Créer un masque d'étoiles..." ce qui ouvre le dialogue ci-contre.

Celui-ci vous permet de changer la forme des étoiles dans le masque, le seuil de détection des étoiles ainsi que quelques autres paramètres.

Une fois les paramètres définit, après avoir cliqué sur le bouton OK DeepSkyStacker vous demandera dans quel fichier vous souhaitez enregistrer le masque d'étoile (ce peut être un fichier TIFF ou un fichier FITS).

L'image enregistrée est toujours une image en niveau de gris et en 16 bit. Elle n'est pas automatiquement chargée par DeepSkyStacker.

Le masque d'étoile est toujours créé à partir de l'image telle que vous la voyez dans DeepSkyStacker, ce qui signifie avec les ajustements appliqués.


La liste des images
La liste des images commune à l'enregistrement et à l'empilement contient la liste de toutes les images utilisées lors des différents processus.
Elle contient :
- Les images
- Les darks
- Les flats
- Les bias/offsets

Seules les images cochées sont utilisées lors des processus d'enregistrement et d'empilement.

Les colonnes affichées sont les suivantes :

Case à cocher Indique si l'image va être utilisée lors des différents processus
Chemin Nom du répertoire dans lequel se trouve l'image
Fichier Nom du fichier
Type Type de l'image :
Image pour les images
Dark pour les darks
Flat pour les flats
Bias pour les offsets/bias
Score Score des images obtenus après l'enregistrement.
ou N/A pour les darks, flats et offsets.
Lorsque le score est précédé de (*) cela signifie que vous avez choisi cette image comme image de départ de l'empilement à l'aide du menu contextuel.
dX Décalage en X (valeur en pixel) calculé pour l'empilement
dY Décalage en Y (valeur en pixel) calculé pour l'empilement
Angle Angle de rotation (valeur en °) calculé pour l'empilement
Date/Heure Date et heure du fichier
Tailles Tailles en pixels de l'image (largeur x hauteur)
CFA Indique si l'image résulte d'un Color Filter Array (CFA) ce qui est le cas de toutes les images issues des fichiers RAW utilisant une matrice de Bayer.
Profondeur Indique le type d'image (RGB ou monochrome) et le nombre de bits par canal.
Infos Information complémentaire sur le type d'image (RAW avec le type d'appareil photo, TIFF ou Autres)
ISO Sensibilité ISO de l'image
Temps de pose Temps de pose de l'image
FWHM FWHM : Full Width Half Maximum (largeur à la moitié du maximum). (en pixel)
Il s'agit de la moyenne pour toutes les étoiles détectées.
#Etoiles Nombre d'étoiles détectées.
Lorsque la position d'une comète a été fixée +(C) est ajouté au nombre d'étoiles
Fond du ciel Valeur du fond du ciel pour les images enregistrées en %

Il est possible de trier la liste sur n'importe quelle colonne en cliquant sur l'entête de la colonne (et en cliquant une nouvelle fois pour inverser l'ordre de tri).

La largeur et l'ordre des colonnes peuvent être modifiés. Ces informations sont enregistrées après chaque utilisation de DeepSkyStacker et lors de la session suivante la largeur et la position de chaque colonne sont restaurés.

En sélectionnant une image dans la liste, celle-ci est visualisée dans la zone de prévisualisation des images.
Si cette image correspond à un fichier RAW les paramètres de développement des fichiers RAW sont utilisés dans le décodage de l'image.

Il est possible de sélectionner plusieurs fichiers dans la liste.

Un menu contextuel (bouton droit de la souris) permet de sélectionner une image comme l'image de référence de la pile, changer le type de chaque fichier (image, dark, flat ou offset/bias), cocher/décocher les fichiers, les enlever de la liste et de visualiser, éditer les propriétés des fichiers, copier le contenu de la liste dans le presse-papier ou supprimer définitivement des fichiers du disque.

Si vous choisissez une image de référence qui n'est pas cochée, les décalages seront calculés à partir de cette image de référence même si celle-ci n'est pas empilée.

 

DeepSkyStacker - Menu contextuel
 

L'édition des propriétés permet en particulier de modifier le type de l'image et surtout de forcer temporairement (le temps de la session) la sensibilité ISO et le temps de pose d'une ou plusieurs images.

Quand les sensibilités ISO et les temps de pose sont modifiés, aucune modification n'est apportée aux fichiers contenant les images. Les valeurs sont stockées en mémoire uniquement pour le temps de la session courante.

DeepSkyStacker - Propriétés des fichiers

La prévisualisation d'une image
La zone de prévisualisation des images permet simplement et rapidement de visualiser soit une image de la liste (onglet Enregistrement et Empilement), soit l'image en cours de traitement (onglet Traitement).

Elle permet de zoomer en avant et en arrière avec la molette de la souris. C'est le seul moyen pour se déplacer et zoomer.

Edition de la position des étoiles et de la comète

Quand une image brute est sélectionnée dans la liste il est possible :
- d'éditer la position des étoiles
- d'éditer la position de la comète
- créer et modifier un rectangle personnalisé

Vous pouvez sélectionner l'un des modes ci-dessus en utilisant la barre d'outils qui se trouve dans le coin en bas à droite de l'image.

Le dernier bouton de la barre permet d'enregistrer les modifications apportées à la position des étoiles et de la comète.

Note sur l'édition de la comète :
Le centre de la comète peut ne pas être détecté automatiquement par DeepSkyStacker.
Pour forcer la comète à une position donnée maintenez enfoncé la touche Majuscule pendant que vous positionnez le centre de la comète..

 

De plus dans le cas de l'onglet Traitement il est possible de sélectionner une portion de l'image (par un rectangle).

Ce rectangle est utilisé d'une part pour appliquer les ajustements (niveaux RGB, luminosité, saturation) et d'autre part optionnellement pour l'enregistrement.
 

Si aucun rectangle n'est défini, les ajustements sont appliqués sur la totalité de l'image.

Dans tous les cas, lors de l'enregistrement de l'image sur le disque les ajustements sont appliqués sur la totalité de l'image enregistrée.

Exemple d'utilisation du rectangle de sélection pour l'application des ajustements.


Paramètres de développement des fichiers RAW et FITS
Le dialogue de configuration des paramètres de développement des fichiers RAW permet d'accéder aux différents paramètres régissant la façon dont un fichier RAW ou FITS va être développé pour donner une image couleur.

Fichiers RAW
Les réglages disponibles concernent :
- l'équilibrage des différents canaux RGB
- la balance des blancs
- le mode d'interpolation

Ces réglages correspondent directement à ceux disponibles avec DCRaw de Dave Coffin. Pour avoir plus de détails vous pouvez consulter son site.

Concernant l'équilibrage des différents canaux il est très important de rentrer les paramètres précis correspondant à votre appareil photo.

Les valeurs pour les échelles Rouge et échelle Bleu permettent de situer la valeur par rapport au Vert.
L'ajustement de la luminosité permet de jouer sur l'ensemble des trois canaux.

Concernant les modes d'interpolation et le fonctionnement particulier liés à l'optimisation de la matrice de Bayer, vous aurez plus de détails en consultant les détails techniques.

 

Dialogue de configuration des paramètres de développement des fichiers RAW

 

Fichiers FITS
Le seul paramètre qui est utilisé pour tous les fichiers FITS dans cet onglet est l'ajustement de la luminosité.
Il peut en particulier être utilisé pour transformer les images codés en 12 bits en vrai 16 bits. Pour ce faire entrer la valeur 16 comme ajustement de luminosité.

Tous les autres réglages ne concernent que les fichiers FITS 16 bits monochrome issus d'un APN ou d'une caméra CCD couleur.

La première étape consiste à sélectionner dans la liste l'APN ou la caméra CCD qui a servi à prendre les photos. Ceci permet en particulier de déterminer la matrice de bayer qui va être utilisée pour décoder les images et ainsi transformer des images monochrome en image couleur.

Les réglages disponibles concernent :
- l'équilibrage des différents canaux RGB
- le mode d'interpolation

Concernant l'équilibrage des différents canaux il est très important de rentrer les paramètres précis correspondant à votre appareil photo ou caméra CCD.

Les valeurs pour les échelle Rouge et échelle Bleu permettent de situer la valeur par rapport au Vert.
L'ajustement de la luminosité permet de jouer sur l'ensemble des trois canaux.

Concernant les modes d'interpolation et le fonctionnement particulier liés à l'optimisation de la matrice de Bayer, vous aurez plus de détails en consultant les détails techniques.

 

Dialogue de configuration des paramètres de développement des fichiers RAW